Mercredi 1er février – Valdivia – Ein Prosit !

Incontournable visite du hall aux poissons, où des têtes séparés de leurs corps nous font de l’œil.

Grignotage dans un petit restaurant du marché des artisans avant de déambuler au hasard des quelques rues du centre-ville.

En prévision des prochains jours, je me mets activement à la recherche d'une canne à pêche et d'un transfo/adaptateur/convertisseur électrique qu'il me sera quasi impossible de trouver. 

Déjà il faut trouver l'interprétation exacte en espagnol et ensuite faire 18 magasins où tout le monde me regarde avec des yeux ronds, avant de m'envoyer chez le voisin. Finalement je trouverais le sésame dans une petite boutique d'accessoires électronique, ma journée est faite !


Dans l'après-midi, nous prenons un bus pour nous rendre à la célèbre brasserie Kunstmann

Depuis les années 1850, Valdivia est une ville où beaucoup de colons allemands ont élu domicile. Il en reste un fort héritage, principalement dans les noms de famille, mais aussi dans la nourriture et la boisson. 

En 1997, Herr Kunstmann décide de produire de façon un peu plus professionnelle sa bière artisanale. Aujourd'hui, ce ne sont pas moins de 12 variétés que l'on peut déguster à la brasserie, accompagnées de plats germaniques roboratifs. 

Le tout est bien sûr enveloppé d'un décor de boiseries, de pots de géraniums et de murs remplis d'affiches anciennes à l'humour d'Outre Rhin. Ça me rappelle furieusement ma prime enfance.


Un tout petit peu joyeux de notre dégustation, nous reprenons le bus vers la ville où, après moult déambulations, nous terminerons ce séjour dans un restaurant mêlant les cuisines péruviennes et chiliennes, le tout servi par une Cubaine.


.
Enregistrer un commentaire
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...