Vis, maintenant ! Un petit quelque chose de Neruda

En m'intéressant à ce voyage, je n'ai pu passer outre le poète incontournable du Chili, Pablo Neruda. Je le connaissais de nom, mais n'avait jamais eu le bonheur de me plonger dans l'un de ces livres. 

Je me suis empressé d'aller acheter quelques-unes de ses œuvres et m'y suis perdu avec délectation.
Lire du Neruda à Valparaiso, c'est le vivre. C'est comme lire du Pagnol ou du Giono au milieu des cigales d'un été caniculaire quelque part en Provence.

De tous ses textes, l'un me touche particulièrement et me fait réaliser de la vacuité de nos existences et de notre course effrénée vers ce que nous croyons être le bonheur. Un contentement que nous construisons avec du vent, entourés d'objets censés nous rassurer et nous faire croire que nous existons, mais qui se révèlent inutiles et sans intérêts.

J'ai choisi le voyage.
Je me rince les yeux et la tête avec des images, des odeurs et des sons. Me gave de sourires et rie des incompréhensions. 
Je me gâte avec du temps et des gens.
.....

« Il meurt lentement
celui qui ne voyage pas,
celui qui ne lit pas,
celui qui n’écoute pas de musique,
celui qui ne sait pas trouver grâce à ses yeux.

Il meurt lentement
celui qui détruit son amour-propre,
celui qui ne se laisse jamais aider.

Il meurt lentement
celui qui devient esclave de l’habitude
refaisant tous les jours les mêmes chemins,
celui qui ne change jamais de repère,
Ne se risque jamais à changer la couleur de ses vêtements
Ou qui ne parle jamais à un inconnu

Il meurt lentement
celui qui évite la passion
et son tourbillon d’émotions
celles qui redonnent la lumière dans les yeux
et réparent les cœurs blessés

Il meurt lentement
celui qui ne change pas de cap
lorsqu’il est malheureux
au travail ou en amour,
celui qui ne prend pas de risques
pour réaliser ses rêves,
celui qui, pas une seule fois dans sa vie,
n’a fui les conseils sensés.

Vis maintenant !
Risque-toi aujourd’hui !
Agis tout de suite!
Ne te laisse pas mourir lentement !
Ne te prive pas d’être heureux ! »

Pablo Neruda .

.
Enregistrer un commentaire
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...