Lundi 7 mars – De Koh Chang à Jomtien

Allez, il est temps de clore ces séjours insulaires et regagner la terre ferme.
Il y a deux jours, nous avons réservé nos billets de bateau et bus pour Jomtien où nous passerons 3 jours avant de regagner Bangkok.
Il y a pléthore de petites agences de voyage, toutes prêtes à organiser des tas d'excursions ou activités. 
Le choix est tellement vaste que le hasard prend le dessus. Et la tête sympathique du gars de l'agence où nous nous sommes arrêtés.

Nous profitons une dernière fois de notre belle chambre et de sa douche extérieure, allons régler nos nuits supplémentaires au jeune homme qui déteste les petits matins, et nous mettons en attente devant l’hôtel avec nos sacs.
À l'heure presque prévue, le pick-up vient nous ramasser et remonte vers le nord et le quai des ferrys.

Mais nous savone pas l'écrire
Il s'arrête dans quelques hôtels et pensions, quartiers baba-cool, hôtels plus classes. Par contre, la clientèle ne l'est pas vraiment.
Ces Russes ne sont pas du tout prêts. Enfin, ils arrivent, récupèrent les sièges qui restent, oublient leurs papiers dans leur chambre. 

Tiens, il nous manque la grosse Mamouchka. Elle est peinarde, assise devant son omelette avec sa clope au bout de la fourchette, les jambes croisées sous sa nuisette en dentelle. 
Même le chauffeur commence à perdre patience, et ça, c'est mauvais signe…

Enfin tout le monde a trouvé sa place, nos voisins slaves se font mitrailler par les regards assassins des autres passagers. La blague aura tout de même duré plus de 30 minutes, et il fait chaud sous ce toit de tôle.

En quelques minutes, nous sommes dans la file d'attente devant le ponton d'embarquement. Bien sûr, nous avons raté deux transferts, mais le va-et-vient de la noria des traversiers est régulier et soutenu.
Le mini-bus dans lequel nous avons embarqué est maintenant arrimé sur le pont, et nous sommes invités à profiter des activités de la croisière.

Gagnant le pont supérieur, nous trouvons multitude de bancs et tables pour nous installer. Mais nous préférons pour l’instant admirer les sommets ennuagés de Koh Chang s’éloigner doucement.

D’activités, il n’y aura point, de toute façon, la traversée est assez rapide, pas le temps de profiter des piscines ou de la salle de spectacle.
Nous remontons à bord du mini-bus et continuons jusqu’à Jomtien en semant quelques touristes au passage.

Du terminal des bus, il nous reste quelques centaines de mètres à parcourir avant d’arriver à l’accueil de l’hôtel réservé en ligne. Quelques clins d’œil, un peu de charme et hop, nous sommes relogés dans une suite Deluxe au bord de la piscine. 

Nous resterons quelques jours au bord de la mer, profiterons de quelques poissons grillés et de myriades de touristes russes en goguette avant de regagner la Capitale.

.
Enregistrer un commentaire
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...