Lundi 18 janvier – Chiang Mai – Ça fricote dans les woks

Laure !
À Lanta, ça ne va pas mieux. Réjean a finalement décidé de finir ses vacances là-bas, au calme. Il en sera quitte pour quelques visites à l'hôpital, des pilules trop fortes qui le feront dormir 20 heures par jour, mais sera pris en charge par Sister et ses garçons, qui lui apporteront à manger à sa chambre. 

Aujourd'hui, c'est lundi, et le lundi c'est... cours de cuisine ! 
Ça fait des années que je voulais suivre un cours de cuisine thaïe, et nous nous sommes enfin décidé à franchir le pas. J'ai donc réservé une journée complète à la Thai Farm Cooking School
Beaucoup d'écoles de cuisine existent à Chiang Mai, mais peu offrent une sortie complète de la ville, une visite de leur petit jardin bio, et un cadre que nous trouverons enchanteur. 

Si les bases de la cuisine nous sont acquises, il y a toujours des tas de petites astuces et de tours de main à apprendre. Et ça, aucun livre, aussi complet soit-il, ne saura correctement l'expliquer. 

Nous avons rendez-vous à 8h30 devant notre Guesthouse, après avoir avalé la meilleure omelette du pays chez notre voisin plein de courbettes, au Coffee Top
À l'heure dite, une sémillante jeune demoiselle débarque du mini-van. Elle se nomme Yummy, surnom idéal pour une professeure de cuisine, et sera notre guide derrière les woks pour toute la journée. 

Nous ramassons quelques autres élèves et quittons la ville vers un marché de proche banlieue, propre, bien tenu et où les commerçants ont tous le sourire et l’œil vif pour une photo. 

Yummy nous explique les différentes qualités de sauces de poisson, de pâtes de piments, pâtes de curry vert ou rouge, les sauces et pâtes de soja, et toutes autres subtilités de la cuisine thaïe. 
Nous avons ensuite une vingtaine de minutes de temps libre pour fouiner dans le marché et rencontrer les chalands. La partie réservée aux viandes et poissons est réfrigérée et close par des grands rideaux en plastique. Un vrai marché de luxe ! 
Je viens de me rendre compte qu'un cochon a toujours le sourire, même mort, et même avec ses jambons sur les yeux...
C'est peut-être pour ça que je trouve cet animal si sympathique. 

Nous regagnons notre véhicule et roulons encore presque une heure vers la ferme bio. 

Yummy nous coiffe d'un grand chapeau et nous emmène visiter leur petit jardin de démonstration, où poussent toutes les herbes aromatiques que nous allons utiliser. 
Galanga, curcuma, gingembre, citronnelle, kéfir, persil thaï, basilic royal, piments doux, forts et très forts, coriandre, aubergines de la taille de gros pois, etc. Un vrai festival des senteurs et des goûts. 

Bon y en a déjà un qui commence à me gonfler. Mais qu'a donc ce gros garçon de Vancouver de si important à faire pour qu'il ne lâche jamais son téléphone ? 
OK, je pourrais tout simplement essayer de faire abstraction, mais nous ne sommes que 10, difficile de passer inaperçu ce manque d’intérêt et de respect. Encore un blogueur qui va passer son temps à faire des photos de ses plats plutôt que de s'y intéresser vraiment.

Allez, aux woks ! Nous avons eu le choix de nos plats, dans les sections soupes, sautés, grands classiques et desserts. 
Je commence donc par ma soupe de coco au poulet. Mais avant, Yummy nous fait jouer du mortier. Les pâtes de curry jaune ou vert sont maintenant tellement simples à préparer et à doser que je me passerais de conserve. 
Cette pâte sera réservée, et finira de maturer jusqu'à son utilisation. 

Nous suivons les conseils et les démonstrations de notre Chef, et nous lançons à l'attaque de nos soupes. 
Soupe au lait de coco
Le lait de coco frémit avec ses ingrédients, les fumets sont enchanteurs. 
Tout est si simple, de bons ingrédients, une bonne pédagogie et de la pratique, rien de tel pour ouvrir l'appétit. 

La journée se poursuit au rythme des différents plats, qui, aussitôt achevés sont emportés à la grande table commune et dégustés en nombreux slurp et miam… 

Pad thaï au tofu
Après la soupe de poulet au lait de coco, je m'attaque à l'un des plats emblématique du pays, le Pad thaï. Celui-ci sera au tofu, et suivi d'un curry jaune aux pommes de terre et poulet, de légumes sautés et pour nous achever, un riz gluant bleu à la mangue, nous sommes pleins comme des œufs.

La journée est presque finie, il est déjà temps de quitter notre belle cuisine et rentrer à Chiang Mai. Nous avons passé un excellent moment avec nos voisins Brésiliens, Allemands, Anglais. 
Quant au Canadien, il n'a jamais lâché son cell, pour moi, il va avoir du mal à honorer tous ses rendez-vous Grindr… 

Nous remercions Yummy, glissons un pourboire dans sa petite boite, et embarquons dans la voiture. 
Pas de marché de nuit aujourd'hui. Non pas qu'il n'y en ai pas, il y a toujours un marché de nuit quelque part en Thaïlande, mais c'est assez. 

Nous aurons la force d'aller grignoter quelque chose de léger avant de regagner nos chambres. Demain sera une grosse journée au guidon d'une moto.

Mangue au riz gluant
.

Enregistrer un commentaire
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...