Mercredi 29 janvier – Koh Lanta, dernière balade en scooter

Le bateau pour le lendemain est réservé, 550B par personne transfert vers le quai d'embarquement inclus. C'est donc le dernier jour de scooter, nous en profitons pour monter une dernière fois à Saladan. Un marché nous offre moult insectes frits que nous refuserons poliment préférant les brochettes de nos copines rieuses que nous allons manger sur la plage. Le vent s'empresse de souffler un tas de sable fin dans notre riz qui devient croquant et le gras du poulet au curry sera très apprécié du chien errant qui nous a vu acheter ces mets. Un repas complet pour 160B, boisson comprise.
Nous descendons la côte Est jusqu'au vieux village et allons boire un shake sur la terrasse de l'Apsara. Au retour nous prenons un chemin de traverse qui franchit des plantations d'hévéas. Le chemin poussiéreux nous oblige à admirer à vitesse réduite les bols remplis de sève caoutchouteuse et l'alignement parfait des troncs d'arbres. N'eut été la température on pourrait se croire dans une érablière...
Il est temps de rendre le scooter à notre gentille locatrice. Avec son mari elle est en train d'inspecter un autre deux-roues pas mal abîmé. J'apprends que son conducteur a été évacué vers l’hôpital de Phuket avec une jambe fracturée. Sa passagère ainsi que la fille qui suivait sont aussi mal en point, des vacances qui se terminent bien mal pour eux. Ils ont pris un gros trou à pleine vitesse, et les véhicules n'ont pas tenus la route.
Trop de gens pensent savoir rouler lorsqu'ils arrivent ici. Malgré leur allure chétive, les scooters sont des petites bombes montées sur des roues de vélo, on roule à gauche et la plupart du temps sans casque et puis il s'agit de savoir maîtriser sa vitesse et tous les intervenants qui se trouvent sur la route. Pourtant Koh Lanta n'est pas le pire endroit pour rouler, si vous voulez vivre une expérience d'immersion totale, essayez Bali...
Rares sont les fous du volant, les gens font attention car il y a beaucoup de piétons sur le bord des routes sans trottoirs et les chiens ont une fâcheuse tendance à faire leur sieste à l'ombre, où qu'elle soit. Ce n'est pas tant pour la vie des canidés qu'il faut s'inquiéter, mais plutôt de l'équilibre déjà instable de la machine. Une chute en short, t-shirt et gougounes ne donne jamais de très bons résultats.
Indécis quand au choix du transport pendant les vacances ? Les chauffeurs de tuk-tuk se feront un plaisir de vous emmener loin de toute salle d'urgence.
Une bonne assurance voyage peut aussi s'avérer une excellente idée...

Hé bien voilà, c'est la dernière soirée sur la terrasse du Nature Beach, un établissement agréable au bord de la plage de Khlong Nin. Le personnel en général est sympathique, mais le serveur que nous avons baptisé Sœur Sourire devrait vraiment apprendre à en faire quelque-uns, les filles sont rigolotes et mènent la barque avec poigne. Le mélange d'un peu de bouddhisme et de beaucoup d'islamisme semble parfaitement fonctionner. Les filles voilées côtoient sans aucun problème les bikinis des touristes et leurs consœurs légèrement vêtues.

Besoin de repos et de plages désertes ? Koh Lanta est faite pour vous.


.
Enregistrer un commentaire
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...