Mercredi 22 janvier – Parc National et plages de rêve

Koh Lanta National Park
Une nuit, une vraie, sans réveil intempestif, un réveil sans coq, le bonheur !
Il semblerait que le décalage soit affaire du passé, il aura fallu une semaine d'essais/erreurs dans le cycle du dodo pour enfin trouver le sommeil salvateur. Ça n'a jamais vraiment affecté les activités diurnes, mais ce n'est pas facile de récupérer lorsque les nuits sont constamment interrompues et qu'il est difficile ensuite de retrouver le sommeil.
Les médicaments de Docteur Tropiques sont efficaces, je me sens déjà beaucoup mieux, mais je vais suivre ses conseils et prendre les antibiotiques jusqu'à leur terme.


Ce matin la découverte de l'île se poursuit vers le sud, mais côte ouest, celle des plages. Tout au bout de l'île se trouve le parc national de Koh Lanta, l'entrée sur le site du parc est de 200B et compter 20B de plus pour le scooter.
L'endroit est magnifique, un phare abandonné domine une plage parfaite et à cette heure matinale, seuls quelques singes viennent jouer les figurants.
Une promenade un peu sportive surtout quand on a le souffle court et une ordonnance de repos permet de faire une boucle d'environ deux kilomètres dans la forêt. La balade se fait tranquillement, de temps en temps un panneau éducatif nous apprends que tel arbre se défend des agressions avec sa résine, qu'un autre a de tout temps été utilisé par la médecine traditionnelle, et que tous sont menacés par les coupes forestière illégales ou non pour répondre à la demande croissante pour meubler vos patios, jardins et plages de piscine. Achetez du 2 par 4 et foutez la paix aux arbres tropicaux !
Le site mérite une visite, mais il faut venir avant 10 heures, car dès le réveil des vacanciers la photo sera ternie par quelques intrus en bermuda à fleurs

Un peu plus au nord nous descendons le chemin poussiéreux de Mai Pai Bay affectueusement surnommée Bamboo Bay. Un petit resto/bar en bord d'une plage de sable blanc nous ouvre grand ses bras et invite à la contemplation du temps qui passe. Des enfants jouent dans l'eau et interpellent tous les promeneurs : hello what's your name ? Moi je me souviens pas des leurs, mais Riri, Fifi et Loulou ne semblent pas très stressés par leur vie et profitent de cette parenthèse de bonheur en riant de leurs belles dents blanches.

. 

Enregistrer un commentaire
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...