Dans la famille Rosaceae je demande...

LA FRAISE !

Qu'est ce qui fait la valeur d'un aliment ? Son prix ? Son goût ?
Pour moi ce qui en fait sa valeur c'est sa rareté... Surtout s'il elle a bon goût !

Un fruit ou un légume que l'on ne trouve que quelques semaines par an devient un petit bijou de plaisir. Outre l'asperge dont il n'est ici nullement propos, la rhubarbe dont j'ai déjà parlé, me voici donc avec ce fruit qui n'en est pas un.
En effet, le vrai fruit du fraiser est l'akène. Surpris hein ?
Mais qu'est ce que l'akène vous demandez vous en vous grattant la tête avec vigueur...
Les akènes sont ce que nous appelons communément les pépins... Alors voilà mangez des fleurs, mangez des fruits, faites vous plaisir !

En pleine saison de la fraise, je me lance dans la confiture dont ma chère maman raffole et s'il me reste du courage et du temps je prépare de ci de là une tarte.
Alors aujourd'hui pour le même prix vous allez vous retrouver avec deux recettes plutôt qu'une. La générosité est aussi une de mes nombreuses qualités...

Confiture de fraises pour Hélène
pour 6 pots de 250 gr
  • 1 kg de fraises
  • 900 gr de sucre
  • jus d'un citron
  • menthe, poivre blanc, basilic, vanille (facultatif)
Lavez rapidement les fraises sous l'eau courante, équeutez les et essuyez avec un torchon.
Coupez les plus grosses et déposez dans une terrine avec le sucre et le jus de citron. Couvrez et laissez reposer une nuit au frais.
Le lendemain : préparez vos pots, lavés et séchés sur un torchon.
Égouttez les fraises dans une passoire et versez le jus dans une casserole à fond épais. Faites chauffer ce jus en remuant avec une cuillère en bois. Lorsque le jus commence a bouillonner versez y les fraises et laissez cuire à bouillon pendant 5 minutes.
Égouttez les fraises, laissez le jus se concentrer à feu moyen pendant 5 minutes. Remettez les fraises dans le jus et c'est reparti pour encore 5 minutes.
Vérifiez la cuisson à l'aide de votre indispensable assiette froide.
Cette confiture ne doit pas trop cuire, ce n'est pas bon une confiture trop cuite et de toute façon, sans pectine la fraise ne figera pas et restera coulante et délicieuse !
Mélangez, écumez et mettez en pot.

Concernant les parfums, libre à vous d'y aller au pif. Le poivre blanc, la menthe, le basilic, la vanille sont tous d'heureux mariages, mais n'oubliez pas qu'à la base on veut quand même retrouver le goût de la fraise !


Tarte aux fraises
  • 1 pâte brisée cuite
  • 750 g de fraises
  • 30 g de sucre en poudre
  • 30 g de maïzena ou farine
  • 20 cl de lait entier
  • 2 jaunes d'œufs
Préparation de la crème pâtissière :
Versez le lait dans une casserole puis faite chauffer doucement. Ajouter la moitié du sucre, puis la maïzena ou la farine et remuer bien le tout. Dans un saladier, battre les jaunes d'œufs et le sucre restant (15g). Verser un peu de lait chaud et bien mélanger, puis verser cette préparation dans le lait chaud et fouetter vigoureusement. La crème s'épaissit et prend une consistance solide, retirer alors la casserole du feu et laisser refroidir. Remplir le fond de tarte de crème pâtissière, puis disposer les fraises lavées, équeutez et coupées en deux.
Pour lui donner un lustre inégalable j'utilise ma gelée de groseilles que je fais chauffer un peu et que j'applique au pinceau sur les fraises.
Laisser bien reposer au frigo pendant quelques heures avant d'épater vos convives...

Bon appétit !
.
.

Enregistrer un commentaire
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...