Repos à Hin Wong - mardi 9 février

Nous accostons à Koh Tao à 14 heures 15 et c’est à notre tour de fouiller dans le gros tas de sacs et de nous mêler à la foule.

Nous sommes tout de suite harcelés par des taxis, représentants d’hôtel et vendeurs de bonheur, mais je veux m’extraire de tout ca et m’éloigner un peu.

Nous trouverons bien un taxi sur la route. J’espère !


Effectivement après quelques minutes je réussis à négocier un taxi pour 300 bahts qui nous emmèneras dans la baie de Hin Wong. Après de vertigineuses montées et d’abruptes descentes nous arrivons à destination.


Le site est superbe, d’une tranquillité à toute épreuve, et même s’il n’y a pas l’ombre d’une plage nous savons que nous y serons bien.

Il y a des bungalows libres dans le bien nommé Hin Wong Bungalows et nous optons pour le plus grand,

Deux grands lits, face à la mer, ouvert aux 4 vents avec une terrasse offrant une vue en cinémascope.


L’endroit est d’un calme absolu, pas de voitures, de motos, de bateaux, pas de massages, de tonight tonight beuglés par les hauts parleurs de voitures publicitaires, pas de discothèques, bars ou restaurants, pas de mendiants, 7-eleven, marchands de vêtements sur mesure, enfin pas de télévision, pas d’internet, pas de climatisation…

Rien !


Neuf bungalows dispersés sur la colline face à la mer, un petit restaurant familial, des rochers, des cocotiers et la mer.

Le bruit des vagues est un tranquillisant naturel, quelques cigales font bruisser l’air de leurs fluctuantes stridulations, la pire chose qui pourrait nous arriver serait de se prendre une noix de coco sur le coin du crâne…


Finalement tous les bungalows se rempliront, mais ici tout le monde est venu chercher la même chose et nous ne risquons pas de nous faire déranger par des fêtards assoiffés de musique techno, en mal de non dépaysement…

.

Enregistrer un commentaire
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...