Samui Tour 2010 - 8 février

Aujourdhui nous partons faire le tour de l'ile.

Nous découvrons des points de vue, des chemins de traverse que nous n’explorerons jamais plus avant, des petits coins calmes abritant des hôtels et bungalows probablement très abordables et tranquilles.


A Nathon nous faisons un tour sur la jetée des pêcheurs qui ne doivent pas voir beaucoup de fàrangs par ici.

Je fais des photos des bateaux, écoute les commentaires des pêcheurs, serrant une main, souriant à l’autre, ne sentant pas d’animosité, plutôt beaucoup de curiosité.


Continuant notre tour de l’ile, nous irons tout au sud, à la pointe de Baan Pang Ka, ou la seule vue disponible est la mer et les iles éparpillées à l’horizon.


Une femme, toute seule sur un tout petit bout de plage semble semer quelque chose sur le sable.

Toute voutée par le poids des années, elle plonge sa main arthritique dans sa demie noix de coco et jette peut être du gros sel pour faire remonter les coquillages.


La faim commence à nous tirailler, il est temps de trouver quelque endroit ou nous poser. Comme par enchantement, le destin met sur notre route un petit restaurant très bien tenu exactement sur le bord d’une plage, un peu à l’écart de la route ou de toute façon il ne passe pas grand monde.


Un peu plus loin je fais poser un énorme buffle d’eau aux cornes menaçantes, mais semble t’il bien attaché à une trop fine cordelette, puis nous irons voir les grands parents.


Le grand père et la grand mère, ou en vernaculaire Hin Ta et Hin Yai sont deux rochers aux formes explicites.

Est-il besoin de préciser que le caillou érigé vers le ciel n’est autre que le vert grand-papa alors que grand-maman se fait délicatement bercer la fissure par les chaudes vagues à la blanche écume.


Ici presque tous les rochers ont des noms pour peu qu'il aient un semblant de forme bizarre...

.

Enregistrer un commentaire
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...