Phromtep et Bang Tao - 28 janvier

Le soleil tape en crisse !
Nous montons vers le phare de Phromtep Cape et profitons d’une très belle vue sur les iles alentours
Nous assistons a une chorégraphie plus ou moins bien exécutée pour ce qui semble être une arrivée d’un rallye Toyota en provenance de Chiang Mai. La chaleur est diabolique et ces jeunes ont encore la force de sauter, crier et danser, ils m’épuisent !

Le sanctuaire aux éléphants décline tout un tas de pachydermes aux tailles, formes et fonctions multiples. Des tirelires, en bois, en céramique, en verre il y a de tout ici.

Il est temps de rentrer a la chambre ou nous allons chercher nos serviettes et maillots et fonçons vers la plage de Bang Tao, immense étendue de 8 kilomètres de sable blond quasiment désertique.
Toute une partie de la région a été colonisée par le Laguna, gigantesque complexe hôtelier qui grignote petit a petit les dernières parcelles vierges et paisibles.
Heureusement tout au nord de cette plage subsiste un havre de paix que seul le bruit des vague parvient à briser. Il est 15 heures 30 et nous sommes (presque) seuls au monde.
L’eau est savoureusement chaude, la mer d’huile et nos corps enduits de crème !

Une heure de virages, une trentaine de kilomètres et un mal de fesses, c’est le prix à payer pour échapper aux hordes de touristes des plages du sud.
J’en oublie presque mon ordinateur !

Vers 17 heures nous quittons les lieux, heureuse idée de prendre la route exactement à la même heure que tous les vacanciers !
La circulation est folle, les motos se croisent, se doublent, se coincent et tentent par tous les moyens d’être les premières au prochain feu rouge. C’est hallucinant !

N’eut été mon passager j’aurais soufflé tout le monde avec un beau sourire et une main dans le dos…
A voir certains conducteurs, on s’imagine aisément la quantité de pansements dont certains de leurs membres seront bientôt recouverts.
.
.
Enregistrer un commentaire
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...