Mon ordi me plante, le tourisme change - 28 janvier


Cela faisait longtemps que mon écran m'avertissait au moyen de clignotements de plus en plus stressés, mais je fis fi (!!) de ces mises en garde en imaginant que notre longue relation ne pouvait se terminer aussi abruptement.

Les machines n’ont vraiment aucun cœur !

Encore trop tôt nous partons vers Patong ou l’immense centre commercial doit bien abriter un magasin d’électronique susceptible sinon de réparer, du moins de me renseigner.
Il est 9 heures 30 et les portes n’ouvrent qu’à 11 heures. J’aurais du m’en douter, pourquoi ouvrir plus tôt alors que les fêtards de tout poil finissent une nuit de dégrisement après les agapes d’une nuit très intense.
Nous parcourons les allées extérieures de cet immense complexe totalement dédié au dieu pognon. Ca pue littéralement le fric et la surconsommation.
De l’autre coté de la route un marché local de tôles et toiles semble surgit d’une époque révolue et n’existera probablement plus d’ici quelques mois.

Tout a tellement changé en l’espace de 4 courtes années, surtout a Patong ou se rassemblent les masses compactes de touristes avides de plaisirs éphémères et peu onéreux. La quantité au détriment de la qualité, le credo des buffets chinois de Laval !

Les affiches aussi ont subis quelques modifications. L’Anglais et l’Allemand ont cédés leur place à l’alphabet cyrillique.
Les russes sont partout, familles entières, blanches, bedonnantes, exigeantes et sans manières.
Un peuple aux prémices du tourisme, qui débarque en valises à roulettes pleines de dollars tant honnis.
Cependant en prenant les chemins de traverse, il est facile d’échapper à ces gros centres touristiques.
Les valises à roulettes se transportent mal sur les chemins de terre.

Nous roulons en direction de Phuket avec l’idée de trouver le Central Festival, autre centre commercial qui abrite un magasin d’électronique et un centre de réparation.
Je démontre au jeune réceptionniste ce qui se passe avec ma machine, mon antiquité comme l’appelle André. J’imagine qu’en informatique on doit compter comme pour les chiens… 1 an en doit au moins en valoir 7 !
Alors mon gros bébé de presque 5 kilos frôle allégrement les 49 ans… On est vieux a cet âge la ?
Vite profitons en, dans 6 ans ma vie de jeune achève.

Je remplis le petit coupon avec mon nom et une vague description du problème. Le jeune homme me dit qu’un technicien y jettera un œil dans la journée et déterminera si c’est réparable.
Je dois faire confiance à la débrouillardise thaïe.
En quittant les lieux nous allons voir ce qui se vend en ordinateurs neufs. Il y a la un petit choix de 14’’ légers et performants, mais avais je prévu un budget pour ca ?
.
.
Enregistrer un commentaire
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...