Le Marché de Jatujak

Le fameux marché du week-end, qui abrite des milliers de forains, accueille plus de 200 000 visiteurs par jour et où la température moyenne est de 10 degrés au dessus du tolérable.

Comme nous n’avons rien de spécial à acheter nous vivons Jatujak plutôt sereinement.
Il nous faut juste trouver de quoi manger, ce que nous finirons enfin par faire, juché sur des tabouret, mangeant à pleins doigts du poulet frit (tout est frit ici !), un sac de Kao Niao (le très parfumé riz gluant) et un excellent som tam (l’inégalée salade de papaye verte aux crevettes séchées et aux crabes verts crus).


Le tonnerre gronde à l’horizon, le ciel s’assombrit et la pluie ne devrait plus tarder.


Un petit arrêt dans un charmant café suffit à déclencher le déluge. Des gouttes grosses comme des pamplemousse inondent les allées.
Quelques trous dans la toiture font jaillir des cataractes dignes des chutes Victoria.


Les allées de cet immense marché recèlent des merveilles dont il faudrait garnir un conteneur, mais le temps nous manque…


Nous patientons un peu en attendant une accalmie, la saison n’est pas propice aux longues pluies, et en 20 minutes tout se termine par un éclat de soleil.

.

.
Enregistrer un commentaire
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...