la coiffure est un art - 29 janvier

Le shampoing est tout un art en Thaïlande, pas moins de 3 savonnages, massages du crane, des tempes, de la nuque, du front, nettoyage des oreilles, le tout confortablement allongé sur une espèce de canapé très moelleux. Le pur bonheur !

Si j’avais bénéficié de ce genre de service étant petit je n’aurais pas poussé mon coiffeur vers la folie et la haine des enfants… Pardon Serge !

Ensuite un magnifique transsexuel (katoi) s’occupe de réduire ma tignasse. Gentiment et avec un sourire désarmant elle me demande ce que je veux, comment je me coiffe d’habitude et commence son ouvrage. Ses ciseaux volent d’un bord à l’autre, jonglant entre ses doigts habiles aux ongles gracieusement vernis.

La réincarnation de Figaro ne se lasse pas de me lancer de petits regards papillonnants avec un très discret sourire au coin de sa moue boudeuse. J’ai l’impression de me faire couper les cheveux par Bambi !

Un autre shampoing pour être certain qu’il ne reste aucun cheveux oublié sur mon crane et elle finit de me sécher en me faisant encore quelques sourire gênés.

Elle place un miroir afin que je puisse apprécier son beau travail, mais je lui fais remarquer que je ne vois que le prix de ce miroir et qu’il faudrait qu’elle le tourne afin de pouvoir me mirer à mon aise.

Elle rit dans sa main, toute gênée de son erreur, je suis aux anges !

.

Enregistrer un commentaire
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...