Guide de voyage

Une courte nuit , un réveil matinal à l’heure où l’apéro bat son plein à Montréal, vite, un peu de crème anti-cerne, et c’est parti pour une journée marathon.

Avec le recul je me dis que nous avons vécus cette première journée comme s’il n’en restait qu’une…

Nous quittons l’hôtel pour rejoindre la station de métro Lumphini à 5 minutes de marche, transférons dans le BTS (le train aérien) et embarquons dans le bateau qui remonte le Chao Praya en direction de Khao San.

Pourquoi donc allons nous nous perdre à l’autre bout de la ville, dans le repaire des backpackers aux cheveux sales et guenilles ? C’est l’endroit rêvé pour trouver un guide de voyage usagé, des billets d’avion peu chers et l’un de plus beau Starbucks du monde…

Un guide de voyage ? Serions nous partis sans guide voyage ?

Mais oui ! Enfin non pas tout à fait, j’avais religieusement conservé mon guide 2001 avant d’acheter le dernier-né via la FNAC en France.

La nouvelle mouture n’étant disponible qu’au mois de février au Québec, je me suis dit que j’aurais largement le temps de le commander et de le recevoir avant notre départ. Hélas, les aléas de la poste ont fait que notre nouveau guide est probablement arrivé mardi dans notre boite aux lettres, quelques heures après notre embarquement vers Chicago. Un peu déçu d’avoir dépensé notre argent pour rien, mais pas plus énervé que ça, je pensais trouver facilement un guide à Bangkok où l’on trouve de tout.

Mais mis à part une version 2004 ou des éditions en anglais, je n’ai rien vu de bien intéressant.

Peu me chaut me disais-je puisque nous n’avons pas spécialement besoin d’un guide. Nous ne parcourons pas le royaume au complet en autobus, et les quelques informations dont j’aurais éventuellement besoin se trouvent facilement aux bureaux de la TAT, l’office de tourisme thaïlandais.

Ensuite le billet d’avion pour Bali est plus cher que sur internet et pour finir le café du Starbuck est aussi cher qu’à Montréal, mais c’est vrai que la bâtisse est sublime.

Fin de Khao San road, laissons les hippies entre eux et allons baguenauder sur les trottoirs défoncés à la recherche du massage idéal.

.

.

Enregistrer un commentaire
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...