Restaurant Le Valois


Du nouveau dans HoMa !

Sortir dans Hochelaga-Maisonneuve quelle drôle d'idée !
Mais quelle heureuse surprise de revoir ce quartier en train de renaître de ses cendres tel un Phénix...
Loin du Plateau, de la rue Saint Laurent, du Mile End, il y a aussi des choses à faire, qu'on se le dise !

Nous voilà donc arrivés devant la place Valois, au coin Ontario et Valois. Ici nul besoin de collectionner tous les permis de stationnement de la ville pour trouver une place.
La place est agréable en cette nuit d'Halloween, le quartier que j'ai connu abandonné et triste, est en train de trouver un second souffle.

Le restaurant est agréable, grand, fait sur le long, la lumière au dessus du gigantesque bar est joliment colorée.
Pas grand monde ce soir, tout le monde est certainement en train de suivre ses bambins à la quête de chocolats à la cire et autres chips trop salés…

Il est temps de passer commande en faisant moult gestes envers une jolie serveuse qui a l’air de s’ennuyer un peu.
Je craque pour la carpaccio de bar, noix de coco et lime, mon voisin lui se jette sur un tartare de hareng mariné et pommes, deux purs délices.
Mon carpaccio est tout en finesse, manque un tout petit peu de sel, mais fond dans la bouche. Le hareng quant à lui me rappelle mon dernier séjour à San Sebastian…

Je poursuis l’aventure avec un filet de bœuf Angus AAA que je commande et reçois saignant. Tout simplement accompagné de quelques légumes et non des sempiternelles frites passe-partout…
Je profite d’un instant d’étourderie pour voler un morceau de short ribs de bison braisé et ses tagliatelles à mon voisin. Excellent, fondant en bouche et texture très heureuse.

Par pure curiosité nous avions commandé un bol de frites qui semblaient prometteuses, hélas l’habit ne faisant pas le moine, la frite se révèle mollassonne et grassouillette. Deux bonnes raisons de se contenter des excellents légumes pas trop cuits ou des pâtes al dente.

Pour finir en beauté et que je ne peux en aucun cas passer à coté d’un morceau de chocolat sans me précipiter dessus, je jette mon dévolu sur le choco fondant, coulis et chips d’orange. Pas trop gros, fondant comme son nom l’indique, un dessert parfait.
Mais encore une fois je joue de mon charme pour délicatement plonger ma cuillère curieuse dans la verrine d’ananas rôti au thé Earl Grey d’à coté.
Holala, ça c’est un vrai délice de légèreté, et malgré son apparence massive, ce dessert est comme un nuage sur la langue.

La carte des vins commence vers 25$ pour finir deux pages plus loin aux alentours de 300$… Une carte très complète, mais est il vraiment nécessaire de frôler des prix extrêmes pour avoir du plaisir ?

Pour résumer, un resto qui vaut une visite, un sympathique détour dans le "Far East" de Montréal.
http://wikimapia.org/7697466/fr/Restaurant-Le-Valois
.
.
Enregistrer un commentaire
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...