Lectures...


Pour moi les voyages sont propices aux lectures.
Le train, l'avion, le bus ou même la voiture sont des abris inexpugnables où je peux m'adonner sans complexe à ce plaisir égoïste...
Dernier livre ouvert, et qui apparait d'ailleurs dans mes blogs préférés : un taxi la nuit.
En commençant par la fin comme un manga, remonter le fil du temps, profiter d'un voyage proposé par H. G. Wells, je suis tombé dedans...
Pourquoi ? Pourquoi ce livre plutôt qu'un autre ?
Hé bien parce que je ne lis plus qu'un livre à la fois et surtout parce que certains ouvrages me touchent plus que d'autres...

Ne vous est il jamais arrivé de ralentir la lecture pour en apprécier chaque page, chaque mot ?
De remonter quelques pages en arrière pour en saisir la quintessence et s'identifier aux personnages ?

Sans aller jusque là, Un taxi la nuit m'a interpellé comme si je participais à son déroulement, comme si j'étais déjà monté dans cette voiture (mais mes bons de taxi ne fonctionne que chez Coop !).
Comme si ce livre s'adressait à moi !

S'approprier une œuvre, un film, une toile, une photo, un livre... Si j'en étais le créateur je souhaiterais que les gens pensent que tout ceci a été fait spécialement pour eux... Quelle réussite !

Merci m'sieur Léon... vivement la suite.
.
.

Poutine ? Russe ?


La poutine !
Voilà ce que les Français pensait être LE plat national du Québec !
Pas totalement faux, mais les mœurs et habitudes culinaires des Québécois ont évoluées depuis 10 ans...
Cependant, une bonne grosse poutine bien grasse un lendemain de brosse ou tout simplement lors d'une triste journée de novembre voilà qui remet du baume au cœur !
C'est quoi la poutine ?
Des frites maison, nappée d'une sauce brune épaisse, et parsemées de crottes de fromage qui fait skouinch... Aussi simple que ça !
Mais pas facile de trouver une vraiment bonne poutine.
Les frites doivent être très bien cuites, pas trop grasse, la sauce très chaude et le fromage frais du matin sinon fini l'inimitable skouinch...

A Montréal c'est à la Banquise à 4 heures du matin, au Resto du Village, vers 3 1/2, à l'Exception, ou sur le bord d'une route en partant en vacances...
Hot-dog toasté et poutine régulière... Le menu qui remet les idées en place et l'estomac dans tous ses sens...

A découvrir lors de votre prochain voyage au Québec.
L'art culinaire de la Province ne se réduit pas à ce plat, venez, on en reparlera !

Bell et bien simple !

Trop fort chez Bell !!
J'appelle pour suspendre mon abonnement 1 mois en pensant faire des économies...

On me demande de payer 40$ pour les frais... Et mon abonnement me revient à 31$ !
Ah ah ah

Ça me coûterait 9 piasses de plus alors que je me servirais pas de mon téléphone !!
Faut vraiment être croche pour proposer ça aux gens !
Ça y est j'suis en colère !!
.

Où trouver un autoclave à Montréal ?

Je me suis renseigné, mais sans rien trouver de spécial...

Ebay ? juste le top du top (le cher du cher!), magasin spécialisé en appareils de cuisine à coté du marché Jean Talon sur Dante ? Là encore, du All American, à plus de 300$ !
Oh oh oh on se détend... C'est de quelques pots dont j'ai besoin, pas d'ouvrir un traiteur !

Donc, grâce à mon meilleur ami du web : Google, j'ai trouvé LE magasin.
Qui plus est, à quelques coins de rue de chez moi, allez au coin de Pie IX et Jean Talon, et trouvez la Clinique de la casserole Delmar.
Enfin un commerçant qui sait de quoi il parle, parceque si c'est pour lire une étiquette descriptive, je suis parfaitement capable d'en faire autant que la grande majorité des employés de Future Shop !!
Là, c'est 3 générations qui vous accueillent ! Oui monsieur !
Encouragez vos commerçants, de plus vous y trouverez, bien plus facilement que chez Canadian Tire les pièces de rechange dont vous aurez besoin un jour ou l'autre...
À bon entendeur !

Un autoclave Presto de 21 litres pour à peine 130$... Go Presto GO !


PS je n'ai pas reçu une cenne pour pluger M'sieur Delmar, c'est juste que ça me fait plaisir...

http://www.cuisineriedelmar.com/

Bonne visite

Autoclave Presto

Ça y est je l'ai ! Oui bon ce n'est qu'une grosse casserole avec un manomètre, mais sa taille et son poids sont des arguments qui font de cet engin un meuble de cuisine. Étrangement, la taille et le poids ne sont pas du tout proportionnels.
Un grand viva pour l'aluminium...
J'aurais très bien pu me contenter de mon hénaurme chaudron que j'utilise depuis 2 ou 3 ans, mais entre le temps de bouillonnement aléatoire, l'eau qui s'échappe de partout et dont il faut refaire le niveau trop souvent, et l'encombrement, mais surtout suite à la, enfin aux lectures attentives du blog de Vincent le Canneux je me suis lancé... Et déjà les pots de sauce tomate, les pots de tomates entières emplissent mes armoires que je bénis d'avoir été construites si immenses !
Toutefois je ne pense pas me lancer dans le cuisson au Presto... Loin de moi l'idée de faire bouillir 21 litres de soupe, je ne compte pas noyer l'accueil Bonneau sous la soupe de pois ! Mais c'est décidé, l'an prochain fini les tomates entières qu'il faut ébouillanter, peler, vider, égoutter, tasser, coincer, etc. J'ai LA machine italienne que tout canneux de sauce tomate se doit de posséder... En faisant réduire la sauce pour n'en conserver que la quintessence, la tomate ensoleillera les trop courtes journées d'hiver ! En faisant bouillir les tomates 1 à 2 minutes pour les amollir, et les couper en deux pour faciliter le fonctionnement de la machine. Passer et de repasser les déchets pour en tirer le maximum de jus... C'est un peu salissant, mais tellement bon pour la peau. Et surtout ça va considérablement plus vite !
.
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...