Marché Jean Talon

Quand c'est rendu qu'une canne de sirop d'érable te coûtes presque 10 piasses, que les légumes bios se doivent d'être laids et sales (oranges moisies vues cet après midi), et que les consommateurs qui font l'effort de soutenir NOS agriculteurs se font prendre en otages par des loyers prohibitifs, on est en droit de se demander si le détour vers IGA devient immoral !

On veut ramener le citoyen vers des consommations responsables, privilégier les produits locaux, idéalement bios, et consommer le moins d'énergie possible, que ce soit à la production, au transport ou au déplacement des clients vers les producteurs...
Il faut que l'effort soit fait de chaque bord... Pas l'impression que mon salaire ait augmenté depuis plusieurs années, pourquoi, et surtout comment vais je faire pour acheter ces légumes de saison qui me font tant envie ?
Je consomme moins pour consommer mieux, mais là le moins devient de moins en moins !

Pour ce qui est des producteurs, quelqu'un peut il m'expliquer ce que fait de l'ail du Turkménistan sur les étals ?? Savez vous où se trouve exactement le Turkménistan ? A vol d'oiseau, sachant que c'est pas eux qui nous livrent... plus de 10 000 kilomètres !
A L'AUTRE BOUT DU MONDE CRISSE !!

Des poivrons de l'Ontario, des aubergines des USA, finalement je serais bien mieux avisé d'aller me promener dans les rangées de Loblaw's !

Il reste que je ferais toujours le détour par le marché Jean Talon pour quelques boutiques que je ne peux décemment abandonner.
Les merveilles glacées du Havre aux glaces, les épices de Philippe et Ethnée de Vienne, leur magnifique Dépense, les huiles de chez Olives et olive, les produits très locaux du Marché des Saveurs, le cochon chez Porc Meilleur et Cochons tous ronds, etc.

Mais par pitié gens de pouvoir, sachez retenir vos clients !!
.

Enregistrer un commentaire
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...