Mont Aigoual

28 septembre
A plus de 1500 mètres au dessus du niveau de la mer, notre regard peut embrasser presque 1/3 de la France !
Un point de vue exceptionnel surtout si l'on considère ces quelques informations glanées sur Wikipédia :
Au sommet de l'Aigoual, les conditions météorologiques sont souvent extrêmes, l'air océanique et l'air méditerranéen étant sans cesse en confrontation. Ceci vaut, entre autres, au mont Aigoual le privilège d'être un des endroits les plus arrosés de France avec un peu plus de deux mètres de pluie par an en moyenne et une moyenne de 240 jours de brouillard par an.

Quelques relevés records :
  • Température maximale : 28,7 °C le 11 août 2003 ; minimale : -28°C en 1956
  • Vitesse maximale du vent : 171 km/h en moyenne sur une journée, rafales dépassant 360 km/h le 1er novembre 1968
  • Quantité de pluie maximale en 24 heures : 607 mm entre le 30 octobre 1963 à 18 heures et le 31 octobre 1963 à 18h
  • Hauteur maximale de neige fraîche cumulée en 1 an : 10,39 mètres (hiver 1995-1996)
C'est aussi un des endroits de France métropolitaine où ont été enregistrés les plus importants cumuls de pluie sur de courtes périodes, notamment durant les "épisodes cévenols" en automne. Le plus fort cumul annuel (4 015 mm) a été enregistré en 1913.
Paradoxalement, c'est à une soixantaine de kilomètres de l'Aigoual seulement, en Camargue, que se situe le point le moins arrosé de France.


Mais ce jour là tout allait parfaitement, beau soleil, vent léger, fin de l'escapade...
Enregistrer un commentaire
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...